Autoproduction et autoconsommation d’EnR thermique

La chaleur renouvelable

> Expertises > Énergies Renouvelables > Chaleur renouvelable

Pour décarboner leur production de chaleur, les entreprises disposent de trois solutions :

  • brûler du biogaz dans leurs chaudières à gaz en certifiant l’origine verte grâce à des Garanties d’Origine,
  • s’approvisionner directement sur un réseau de chaleur local commun à différents utilisateurs dont la production serait d’origine verte (ex : chaleur produite par un incinérateur d’ordures ménagères),
  • autoconsommer une chaleur renouvelable produite sur site à partir d’une chaudière biomasse, de solaire thermique, de géothermie ou d’un système de méthanisation et cogénération biogaz. 

De nouvelles solutions de production de chaleur se développent également à travers l’hydrogène vert.

Différents types de chaleur renouvelable

Les sites industriels consomment de la chaleur pour différents usages, via des équipements fonctionnant avec des combustibles fossiles. Ces postes génèrent d’importantes émissions de CO2 qui peuvent être réduites en migrant vers des solutions de chaleur renouvelable.

La chaudière biomasse

La chaudière biomasse utilise comme combustible du bois, des sous-produits du bois tels que l’écorce ou la sciure, des coproduits de l’entreprise ou des déchets ménagers. Elle produit de la vapeur ou de l’eau chaude.

La méthanisation et cogénération biogaz

La cogénération utilise du biométhane produit par une installation de méthanisation installée sur le site (qui traite souvent les déchets du site et des déchets agricoles locaux). L’électricité produite est généralement injectée sur le réseau pour bénéficier de mécanismes de soutien financier. La chaleur est utilisée sur le site sous forme de vapeur et d’eau chaude.

La méthanisation et cogénération biogaz

La cogénération utilise du biométhane produit par une installation de méthanisation installée sur le site (qui traite souvent les déchets du site et des déchets agricoles locaux). L’électricité produite est généralement injectée sur le réseau pour bénéficier de mécanismes de soutien financier. La chaleur est utilisée sur le site sous forme de vapeur et d’eau chaude.

Le solaire thermique 

Le solaire thermique utilise des capteurs solaires pour transformer le rayonnement solaire en chaleur utilisable, laquelle est transportée par un fluide caloporteur pour répondre à des besoins de chauffage ou production d’eau chaude.

Technologie largement utilisée dans le sud de l’Europe, le solaire thermique n’est rentable en France que grâce au financement du Fonds Chaleur.

La concurrence avec le solaire photovoltaïque, qui utilise le même espace disponible, s’arbitre en fonction de la rentabilité et de la priorité du site en termes de besoin énergétique.

La géothermie

Solution de production de chaleur qui utilise l’eau chaude des nappes souterraines, la géothermie peut également produire de l’eau rafraîchie grâce à l’inertie de la température de la terre pour des installations de climatisation.

La géothermie

Solution de production de chaleur qui utilise l’eau chaude des nappes souterraines, la géothermie peut également produire de l’eau rafraîchie grâce à l’inertie de la température de la terre pour des installations de climatisation.

En matière de décarbonation de l’énergie thermique, Orygeen vous accompagne pour :

1.

Étudier les alternatives adaptées

2.

Dimensionner et chiffrer la solution retenue

3.

Concevoir l’installation et la chaîne de logistique associée

4.

Structurer le tiers-investissement et le dossier de subvention

5.

Réaliser ou superviser l’installation

6.

Superviser l’exploitation et la maintenance

Les autres expertises d'Orygeen :