Feuille de route vers la neutralité carbone

Une feuille de route vers la neutralité carbone

> Missions > Feuille de route carbone

La responsabilité sociétale des entreprises inclut aujourd’hui un incontournable volet pour le climat. Pourquoi se fixer des objectifs de neutralité carbone ? Comment aborder cette transition énergétique ? Quel doit être le périmètre d’actions ? Faut-il se fixer des objectifs à 2030 ? 2050 ? Doit-on investir dans des énergies renouvelables ?

Les objectifs des entreprises doivent être en phase avec l’Accord de Paris qui fixe à 1,5°C la cible idéale de réchauffement planétaire à 2100. Il est d’ailleurs possible de faire certifier ses objectifs, par exemple par l’initiative Science-based target.

De nombreux États ont déjà mis ou mettent en place un prix du carbone appliqué aux particuliers et/ou aux entreprises. Cette évolution dans la réglementation vise à faire payer aux émetteurs de gaz à effet de serre le coût des politiques publiques visant à lutter contre ou à s’adapter au changement climatique. Ce poids économique est naturellement amené à s’accroître dans les prochaines années, tout particulièrement au sein du marché d’échange de quotas européen.

De leur côté, les investisseurs sont de plus en plus intéressés par les reportings extra-financiers, au premier rang desquels les actions des entreprises dans la lutte contre le changement climatique tiennent une place de plus en plus importante. Des systèmes émergents de reporting et de notation climat des investissements industriels sont déjà en cours de déploiement dans de nombreux secteurs. Ils sont appelés à se généraliser pour toute l’économie d’ici 2030.

Qu’est-ce que la neutralité carbone ?

Pour être neutre en carbone, une entreprise doit mettre en place un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre et un plan de compensation carbone. L’objectif poursuivi est d’assurer un équilibre entre émissions de gaz à effet de serre et captation de puits de carbone stimulés par l’activité de l’entreprise. Les deux volets sont liés et doivent idéalement être conçus conjointement.

Un puits de carbone correspond à de la biosphère capable d’absorber et de stocker le CO2. Les investissements les plus fréquents sont ceux de développement de forêts robustes au changement climatique et porteuses de regain de biodiversité. D’autres types de projets, comme de l’agriculture durable, se développent également.

Comment tracer sa feuille de route vers la neutralité carbone ?

Un projet de neutralité carbone bien construit nécessite de s’entourer d’experts dans de nombreux domaines : optimisation énergétique, déploiement des énergies renouvelables, analyse de la chaîne de valeur produit, connaissance des mécanismes de soutien et de financement, projections technico-économiques à 2030 jusqu’à 2050, et maîtrise des projets d’absorption carbone.

Orygeen vous accompagne pour :

1.

Définir une stratégie adaptée à vos ambitions avec des objectifs clairs et alignés sur votre agenda

2.

Mesurer de manière robuste l’impact de votre activité sur le changement climatique

3.

Etablir une feuille de route et un plan d’action qui, pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre, intègre de nombreux leviers adaptés à votre activité

4.

Compenser vos émissions résiduelles sur le périmètre que vous avez défini

Des bénéfices pour les populations et l’environnement

L’engagement dans la lutte contre le changement climatique recoupe de nombreuses autres problématiques avec des co-bénéfices variés à la clé :

  • Apporter votre contribution pour la restauration de la biodiversité, la gestion pérenne des ressources en eau, les communautés locales et leur développement, à l’échelle locale et/ou internationale,
  • Valoriser vos actions auprès de vos employés, vos clients et vos financeurs,
  • Assurer la pérennité de votre activité et de votre entreprise.