Stockage Carbone et Séquestration du CO2

Le stockage et la séquestration biologique du CO₂ pour tendre vers la neutralité carbone

> Expertises > Stockage carbone et séquestration du CO₂

Le dioxyde de carbone, plus connu sous sa formule moléculaire CO₂, est composé d’un atome de carbone et de deux atomes d’oxygène. 

Gaz naturellement présent dans l’atmosphère, le CO₂ joue un rôle primordial dans le cycle du carbone sur la planète : l’être vivant absorbe de l’oxygène et rejette du CO₂ tandis que les plantes absorbent du CO₂ et rejettent de l’oxygène. 

Le dioxyde de carbone est donc au cœur de deux mécanismes naturels : la respiration des êtres vivants et la photosynthèse des plantes.

Les méfaits du co₂ : un gaz à effet de serre agissant sur le climat


L’effet de serre est un mécanisme naturel qui permet de réguler la température à la surface de la planète. Sans lui, la température moyenne sur Terre serait en effet de -18°C, alors qu’elle se trouve à 15°C.

Cet équilibre se retrouve cependant fragilisé par les activités humaines, dites anthropiques, depuis les 150 dernières années. Le CO₂ n’est pas le gaz ayant le plus d’impact sur l’effet de serre. Certains gaz ont des PRG (Pouvoir de Réchauffement Global) de près de 300, voire même jusqu’à plusieurs dizaines de milliers. Le CO₂ a été choisi comme référence, donc un PRG de 1, car il représente près de 77% de nos émissions.

Lors de la COP21 à Paris en 2015, la quasi-totalité des États de la planète se sont engagés à contenir la hausse des températures à + 2°C à l’horizon 2100, voire même à 1,5°C.

Vers la neutralité carbone

Lors de la mise à jour de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) en 2018-2019, l’État français s’est fixé comme objectif de viser la neutralité carbone à l’horizon de 2050.

Depuis la COP21, de nombreuses entreprises ont annoncé publiquement leurs objectifs de décarbonation pour contribuer à la neutralité carbone de la planète. Les leviers d’actions sont l’efficacité énergétique, la migration des consommations vers les  énergies renouvelables et le stockage du carbone pour compenser volontairement le solde des émissions de gaz à effet de serre.

Les solutions qui permettent de contrebalancer, en partie ou en totalité, les émissions de gaz à effet de serre qui n’ont pu être évitées doivent répondre aux critères  suivants :

  • Mesurable
  • Additionnel
  • Permanent
  • Vérifiable

Cette démarche de compensation volontaire se fonde sur le fait qu’une quantité donnée de gaz à effet de serre émis en un lieu peut être compensée par l’absorption ou la réduction d’une émission de quantité équivalente en un autre lieu.

La Neutralité carbone ou zéro net émissions

Une entreprise qui tend vers la neutralité carbone doit mettre en place un plan de compensation carbone permettant de séquestrer la totalité de ses émissions résiduelles de gaz à effet de serre. L’entreprise doit en parallèle maintenir un plan de réduction permanent pour continuer à réduire ses émissions résiduelles.

Pour Orygeen, la compensation carbone s’intègre dans une stratégie pour tendre vers la neutralité carbone des activités d’une entreprise.

Il faut d’abord diminuer les émissions directes et indirectes (scope 1 & 2) d’une entreprise en :

  • consommant moins d’énergie
  • menant la transition vers les énergies renouvelables de la consommation énergétique optimisée

avant d’assurer la compensation du reliquat transitoire et/ou définitif des émissions.

Les émissions indirectes du scope 3 recouvrent le transport, l’achat de matières premières, les déplacements, etc. Elles font également partie de la feuille de route stratégique et sont souvent abordées dans un deuxième temps.

Une approche transparente et désintermédiée de la compensation carbone volontaire


Orygeen garantit une transparence dans la chaîne de valeur et une éthique dans la rémunération des acteurs : juste rémunération des acteurs en amont, a fortiori dans le cadre de crédits carbone internationaux, tout en utilisant des méthodologies certifiées.

Gold Standard

Gold Standard

Gold Standard a été créé en 2003 par le WWF et d’autres ONG internationales pour garantir que les projets qui réduisent les émissions de carbone présentent les plus hauts niveaux d’intégrité environnementale et contribuent également au développement durable. Avec l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat et des Objectifs de développement durable, nous avons lancé une norme de meilleures pratiques pour les interventions en matière de climat et de développement durable, Gold Standard for the Global Goals , afin de maximiser l’impact et de créer de la valeur pour les personnes du monde entier et la planète que nous partageons.

Verra Standards

Verra

Verra catalyse une action climatique tangible et des résultats de développement durable. Les normes de Verra conduisent à des investissements à grande échelle vers des activités à fort impact qui s’attaquent à certains des problèmes environnementaux et sociaux les plus urgents de notre époque.

Label bas carbone

Le label bas carbone

Créé en 2019 par les pouvoirs publics français, ce label vise à quantifier des projets de réduction d‘émissions carbone. Il donne ainsi de la visibilité et du financement à des projets innovants et protecteurs de l’environnement en France. Le label bas carbone dispose par ailleurs d’évaluations quantifiées des impacts socio-environnementaux des projets.

Orygeen vous propose des réductions d’émissions carbone locales certifiées par ce label de haute exigence.

Orygeen contrôle les acteurs et porteurs de projets pour garantir le respect de standards éthiques et techniques reconnus (notamment l’additionnalité et la légalité).

Pourquoi faire appel à Orygeen ?

Orygeen réduit le nombre d’intermédiaires avec l’objectif de :

  • maîtriser les conditions d’émissions des certificats afin de garantir la réalité et l’éthique des projets,
  • garantir un coût juste pour le client qui corresponde à la valeur de la réduction d’émission carbone

Les projets proposés par Orygeen en local comme à l’international :

  • œuvrent pour l’environnement en présentant un impact positif sur la biodiversité, l’eau, et les sols,
  • présentent des co-bénéfices socio-économiques : lutte contre la pauvreté, amélioration des conditions de vie, développement économique, amélioration des infrastructures.

Les programmes locaux de compensation locaux permettent d’avoir un impact positif sur l’environnement proche et nos territoires.

Les programmes locaux de compensation à l’international, parfois hors du champ d’activités des entreprises, permettent de compenser à plus faible coût tout en conservant une assurance des impacts positifs.

Orygeen peut également co-construire un programme spécifique et sur-mesure, en local et/ou à l’international, pour parfaitement correspondre aux attentes et valeurs d’une entreprise.