Comment limiter l’empreinte carbone ?

Décarbonation (ou décarbonisation) : comment limiter l’empreinte carbone ?

> Docs & actus > Glossaire > Décarbonation

La décarbonation (ou décarbonisation) désigne l’ensemble des mesures et techniques mises en place en vue de limiter l’empreinte carbone d’une entreprise, d’un secteur d’activité, d’un pays ou d’une économie.

Mais au fait, on dit décarbonation ou décarbonisation ?

En anglais, deux termes existent : decarbonation et decarbonization.

On ne sera pas étonné de les retrouver en français : décarbonation et décarbonisation.

Dans son édition Web, le Petit Larousse suggère lui le terme décarbonatation. Il paraît pourtant plutôt renvoyer à l’“élimination des carbonates acides de calcium et de magnésium par addition de chaux”.

Entre l’usage de décarbonation et décarbonisation, l’Académie française n’a à ce jour pas tranché, contrairement au Journal Officiel en 2019 : l’usage de décarbonation est de règle.

Les voies principales de la décarbonation

La décarbonation s’opère principalement en substituant une source d’énergie “propre”, c’est-à-dire n’entraînant pas d’émission de gaz à effet de serre, aux hydrocarbures. Les énergies renouvelables (solaire, éolien, géothermie, biomasse, etc) ou non carbonées (nucléaire) sont donc privilégiées.

L’amélioration de l’efficacité énergétique dans tous les secteurs est également une des voies de la décarbonation. Il peut s’agir tant de rénovation énergétique des bâtiments que du développement de pratiques de sobriété énergétique.

Encore peu déployée, la capture du CO₂ est un procédé qui participe aussi à la décarbonation. Il consiste à piéger les molécules de CO₂ avant, pendant ou après l’étape de combustion afin d’éviter sa libération dans l’atmosphère.

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

Étape 1 sur 3

La décarbonation dans les politiques des gouvernements et des entreprises

Si la lutte contre le changement climatique est depuis longtemps au cœur des politiques énergétiques, la décarbonation est récemment devenue un objectif des États et des entreprises.

Dès 2014, un groupe de travail mandaté par l’ONU a rendu un rapport d’étape sur la décarbonation dans les 15 pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre, en pointant les retards et en proposant des solutions. Les principaux objectifs à atteindre sont l’amélioration de l’efficacité énergétique, la décarbonation de la production d’électricité et l’abandon progressif du pétrole.

Les gouvernements ont adopté plusieurs politiques pour limiter l’impact carbone à l’échelle nationale. En France, la Stratégie Nationale Bas-Carbone, révisée en 2018, fixe de nombreux objectifs dont la décarbonation de la production d’énergie et le renforcement des puits de carbone pour développer la capture et le stockage de CO₂.

La décarbonation est également déployée au niveau des entreprises. Elles font baisser leur empreinte carbone en mettant fin aux activités fortement émettrices de CO₂, en achetant des green bonds ou en investissant dans les énergies renouvelables.  En 2019, le site Arcelormittal de Dunkerque a par exemple lancé un procédé innovant de capture de CO₂ d’origine industrielle.

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

Étape 1 sur 3

En savoir plus sur Orygeen :